Misanthrope
FR
Français


Reviews for
Visionnaire
.

In English

Chronicles of Chaos - Issue 26
Misanthrope "Visionnaire" (Holy Records, September 1997)
8 out of 10
Since it is produced by Fredrik Nordstrom at the Fredman Studio in Gothenburg, Sweden, and features guest work from vocalist Anders Friden and guitarist Jesper Stromblad (both from In Flames) on two tracks, _Visionnaire_ does have a Gothenburg feel to it despite the fact that Misanthrope is French. Visionnaire is also somewhat similar to Dark Tranquillity, but, ultimately, it's the mix of all these Swedish influences with Misanthrope's very own sound that makes this album what it is -- out of the ordinary, and with a lot of creativity and musical flair. Weighing in at nearly 64 minutes, _Visionnaire_ seems to make a point out of surprising the listener every once in a while, through sudden (and extreme) changes of pace or style. I like this album best during the fastest parts -- blast beat double-bass drumming and extremely fast, wild, yet melodic keyboards while the guitars and bass hold on very well. But then Misanthrope will go back to a slower melodic passage, chorus, doomy sequence, instrumental part, or whatever might be next... Visionnaire never ceases to surprise you, and seldom does any of this seem out of place. The vocals are similar to the Swedish metal bands mentioned above; however, while half the tracks are sung in French, the vocals sung in English sound like French as well... Visionnaire seems to break with at least some of Misanthrope's past (of which I know little), and everything seems to have been well planned and executed.
Agony Online Magazine
Agony Online Magazine also has a review for "Visionnaire".

In French

The French Touch
MISANTHROPE - Visionnaire
5/6
Misanthrope accède enfin au succès avec ce cinquième album. Après l'EP "Hater of Mankind" et les albums "Variations On Inductive Theories" en 1993, "Miracles: Totem Taboo" en 1994 et "1666 ... Theatre Bizarre" en 1995, en juin 1997 sort ce "Visionnaire", toujours plus ou moins attaché à conter la dérive d'Alceste, le Misanthrope de Molière, personnage auquel le groupe s'identifie. Alceste est un personnage décadent, qui ne croit en rien et surtout pas en l'humanité. Ballotté par des vents inconnus et incompris, Alceste navigue d'époques en époques, et n'y trouve que des humains asservis, dépressifs, vivant dans un cloaque nauséabond. Ce sont bien ses visions qui nous sont décrites, visions de fin du monde, et de désespoir sans fin.

Métal raffiné et pervers, proche de l'esprit des textes de Baudelaire ou de Poe, la musique de Misanthrope mélange savamment death-metal et mélodies plus heavy. Les riffs incisifs sont bien exploités, soulignés par une batterie rapide et efficace et des claviers discrets et employés là où il faut. Cet album est musicalement plus direct, plus "rentre-dedans" que ses prédécesseurs, notamment au niveau du chant, plus proche d'un In Flames ou d'un Dark Tranquility que de la voix larmoyante parfois employée auparavant. Les textes sont de toute beauté, ciselés dans la douleur d'un personnage spectateur de la désolation du monde. Seule "La rencontre rêvée" forme une sorte de trêve, bulle d'amour pur dans cet ocean puant, et pourtant si fier de lui.

Misanthrope a véritablement atteint sa maturité musicale avec "Visionnaire", où sont présents certains de ses plus beaux titres, notamment "Bâtisseur de cathédrale", petit bijou de metal puissant, ou "Hands of the puppeteers" tout en sophistication. Un grand album, original dans le paysage metal français ou même international.

Ptit Boy

Metallian N#8 - French Edition
MISANTHROPE "Visionnaire" (Holy Records)
5/6
Au fil de ses réalisations, MISANTHROPE voit son oeuvre se construire, avec ses moments de puissance, de doute ainsi que de d'abandon... Fantasque et imprévisible, "Visionnaire" traverse les diverses périodes du groupe, des riffs techno death aux mélodies émotionnelles, des vocaux gutturaux aux chants plaintifs. A travers l'amère certitude qu'on ne peut rien attendre d'autrui, se dessine le portrait d'un MISANTHROPE subtil et nuancé, à la poésie très prenante. Philippe COURTOIS "SAS", a composé un album mirroir, où les reflets d'un Alceste réel ou fantasmé donnent lieu à de brillants exercices de styles. Avec virtuosité, un nouveau chapître du roman noir est achevé...

Laurent MICHELLAND
Unknown origin !
MISANTHROPE "Visionnaire" (Holy Records)
Misanthrope est vraiment un groupe à part et cet album est là pour le confirmer. Loin de tous les clichés, il nous distille leur Metal si particulier où virtuosité et compléxité se marient à merveille, où le climat émotionnel qui s'en dégage arriverait presque à nous faire ressurgir toutes sortes de phantasmes tous plus bizarres les uns que les autres. De "Futile Future" à "Visionnaire" en passant par "Hypochondrium" ou encore "Hands of the Pupeteers" nous sommes là en présence d'un véritable recueil de créations uniques et géniales. Oui, génial, le mot est laché, car Misanthrope l'est, tout comme il est incontournable, unique et exceptionnel. Mais avec ce groupe, il y a quand même un problème (cherchez bien!) C'est que le jour où ils vont vouloir faire un best of, ils vont s'arracher les cheveux à chercher les meilleurs titres que comporte leur CD!
Kerry

-mail
Last updated: 24 May 2003