Misanthrope
GB
English


Concert du 30 Avril 2003
Le Kalif, Rouen
.
Chronique par Le G@SP
Misanthrope + Yyrkoon

C'est en petit groupe de parisiens que nous partons à Rouen pour voir une affiche plus que sympathique avec les excellents Yyrkoon dont je ne sais plus trop quoi dire après le matraquage d'eloges que je leur fais huhu et Misanthrope qui, quoique j'en entende dire du mal de plus en plus ça et là, reste pour moi un des meilleurs et originaux groupes français. Passons le traditionnel paumage sur la route, le principal c'est qu'on arrive à l'heure devant le Kalif qui est une bonne petite salle de type cave avec un vrai bar, un stand et une petite scène. On peut se rendre compte que le public rouennais est assez nombreux ce soir, les habitués des concerts dans cette salle diront même qu'il y a des têtes qu'on a peu voire pas l'habitude de voir et à en juger les T-Shirts il est clair que c'est surtout Misanthrope qui reunit ce beau monde.

Et c'est une très bonne chose pour Yyrkoon qui vont pouvoir faire decouvrir leur excellent cocktail de heavy, de thrash et de death à une assemblée attentive et enthousiaste. Même si le son n'est toujours pas à la hauteur du groupe (un peu fort, sale et avec pas mal de larsens) il n'en reste pas moins plus intelligible que les 2 autres fois que je les ai vu et le groupe semble plus à l'aise sur scène bien qu'ils n'aient qu'un tout petit espace. Les vocaux clairs sont encore mieux maitrisés de concert en concert ce qui fait se dire qu'il leur manque vraiment qu'un son correct pour approcher de l'excellence. L'important c'est de toute façon l'energie dégagée par le groupe et le public ne s'y trompe pas et est très receptif ce qui fait qu'Yyrkoon sont accueillis chaleureusement comme il se doit et ce qui fait également que l'on a eu le droit à un vrai rappel non prévu ce qui est une excellente chose car le seul point noir du concert etait le temps vu que le groupe n'avait qu'une petite demi heure pour jouer. Niveau set list pas de surprise, on a eu le droit majoritairement à des titres de leur dernier opus. Bref Yyrkoon ont encore tout cassé!

C'est maintenant aux grandiloquents Misanthrope d'investir la scène et une question se pose dès le début : il est passé où Jean-Baptiste Boitel ? En effet le groupe est réduit à quatre membres (le nouveau guitariste, le nouveau batteur et les inébranlables Jean-Jacques de Maureac à la basse et SAS de l'Argilière au chant) mais ce qui ne change en rien que le son sera très bon et puissant. Mais il manquait soit une deuxième guitare soit un vrai clavier en lieu et place aux samplers trop envahissants à mon goût et dans les deux cas Jean-Baptiste Boitel aurait fait l'affaire. Enfin à part ça j'ai trouvé la prestation du groupe excellente! Jean-Jacques de Maureac est vraiment impressionant qui plus est il est un des moins statiques du groupes, bougeant partout ou headbangant en envoyant ses lignes de basse bien senties. Pour ce qui est de SAS de l'Argilière on aime ou on deteste sa voix et le personnage mais il n'en reste pas moins pour moi un très bon frontman. Quant au nouveau guitariste on peut dire qu'il assure même si sceniquement il est tout de même assez statique et froid et enfin pour ce qui est du batteur il est de bon niveau aussi mais semble s'ennuyer derrière ses futs. Pour ce qui est des titres joués il n'y a pratiquement eu que des morceaux des 4 derniers albums, peut être un morceau de "1666... Theatre bizarre" mais je n'en suis même pas sûr. Ils ont en tout cas defendus leur dernier opus avec pas moins de 4-5 morceaux tirés de celui-ci si je ne me trompe pas comme "Révisionniste", "Sadistic Sex Daemon", "L'Extinction d'une Etoile", "Sans Complaisance", ... Pour les autres titres il y a eu "L'écume des Chouans", "Humiliations libertines", "Eden massacre", "Les empereurs du néant", "Les lamentations du Diable", ... En rappel nous avons eu l'excellent "Bâtisseur de cathédrale" au debut duquel SAS de L'Argilière a debouché (non sans mal) une bouteille de champagne en a balancé le contenu dans le public :) Nous avons eu le droit aussi pour finir à une sorte de medley avec entre autres "Le silence des grottes", "roman noir" et je ne sais plus trop :) Il faut dire que j'étais un peu crevé donc je n'étais pas à 100% dans le show mais l'impression générale que m'a laissé le groupe était plus que bonne! En somme une excellente soirée avec 2 groupes français que j'apprecie au plus haut point. De plus le public rouennais est bien sympathique ce qui n'a rien gaché."

Chronique par Triste Sire
Misanthrope + Yyrkoon

Soirée bien particulière ce mercredi 30 avril 2003 au KALIF car pour la première fois, MISANTHROPE a foulé notre vaste terre normande. En première partie (en apéro quoi) , on avait le droit à YYRKOON. Comme le dit si bien le public «YYKOON ça déchire !!!» . Et là , pas de problème. Le groupe est parfait. Les guitares tranchent, la basse tape, la batterie écrase tout et le chant alterne entre passages brutaux et clairs. Pour ce qui ne connaisse pas, qu'il se procure les albums car là on a faire à de la bonne marchandise !

Puis vint la longue attende du messie. Déjà tout le monde se rapproche de la scène. Les lumières s'éteignent. Puis se rallume. MISANTHROPE est là. Le morceau LA MARCHE DES CORNUS entame les hostilités. S.A.S est impérieux, hurle comme un damné.

Derrière, le groupe détruit tout sur son passage. Dans le public c'est la folie : stage diving, pogo (d'ailleurs, respect pour FRANK DE HELLION qui écrase tout le monde dans un pogo monstrueux). Les morceaux s'enchaînent et procure un réel plaisir aux auditeurs par leurs structures qui permet de headbanger comme un fou (ce que je fis d'ailleurs.) La tension ne baissant pas d'un cran et chaque morceau apporte de l'énergie supplémentaire au public.

D'ailleurs le groupe offre plusieurs morceaux de rappel et nous arrose de champagne (et oui. nous n'avons pas les même valeurs !!!) Pour qualifier le concert, je dirais... TERRIBLE !!!!

VIVEMENT LE PROCHAIN !!!!

-mail
Mise à jour: 22 Mai 2003