Misanthrope
FR
Français


Concert of October 23rd 2001
Terminal Export, Nancy
.
Review by Loufi
MISANTHROPE + GLOOMY GRIM + YEARNING

Nanti d'un sens de l'orientation à toute épreuve, c'est uniquement grace à deux policiers municipaux compatissants que j'ai fini par trouver le recoin perdu dans lequel se trouve cette salle à Nancy. Décidemment, j'ai beau demeurer à moins d'une cinquantaines de kilomètres de cette belle ville, elle restera toujours pour moi un labyrinthe labyrintho-labyrinthique...

Bref, mon petit détour qui s'est transformé en visite guidée des sens interdits et des travaux nancéeeins (oui, les 3 "e" c normal....), a fait que j'ai totalement raté le show de YEARNING. Des bribes de conversation que j'ai pu entendre, il semblerait que je n'ai pas loupé grand chose. C'est toutefois dommage car, sur album, leur musique est assez intéressante sans être toutefois transcendante.

C'est donc devant une assemblée assez clairsemée (150 personnes environ à vue d'oeil) que les finlandais de GLOOMY GRIM ont entamé leur show. Une prestation musicale correcte sauve en tout cas une présence scénique plutôt timide. Un Agathon timide qui se promène en dandinant au milieu de musiciens immobiles (sauf le guitariste à la tête de cochon qui bougeait un peu), il y a mieux comme spectable...Les nouveaux morceaux passaient pourtant bien sur scène et s'intégrait sans problèmes aux plus anciens comme "born of fire". Malheureusement, les lights réduits à deux projecteurs de couleur clignotants ne permettaient pas de faire ressortir l'aspect assez "dark" de cette formation. De plus, les rythmes mid-tempo trop nombreux engendrent la lassitude à la longue et les 45 minutes de prestation se sont avérées amplement suffisantes.

Visiblement le public, composé en grande majorité d'étudiants, ne s'était déplacé que pour MISANTHROPE. Je vous précise tout de suite que je ne connais vraiment pas grand chose de ce groupe. J'ai toujours détesté les vocaux en français et leur attitude que je juge trop prétentieuse. Et ben non, le miracle a eu lieu ! J'ai même carrément apprécié leur concert. Même si j'ai dévouvert la plupart des morceaux, j'avoue sans honte que MISANTHROPE figurent parmi les meilleurs musiciens que j'ai vus à ce jour (et j'en ai vu des tonnes...). Le bassiste Jean-Jacques a scotché tout le monde par sa maîtrise quasi-parfaite de l'instrument, les deux guitaristes se trouvent sans difficultés, le batteur est irréprochable et S.A.S de l'Argilière est un frontman sympathique, chaleureux, en symbyose avec son public et désireux de faire vibrer la salle. Des morceaux de toutes les époques s'enchainaient sans accrocs et une panne de batterie a permis à Jean-Jacques de nous gratifier d'un excellent solo de basse. Malheureusement, le public n'a pas énormément bougé et ne s'est vraiment réveillé qu'à dix petites minutes de la fin, ce qui a suscité l'inquiétude de quelques vigiles particulièrement antipathiques. A croire qu'ils n'ont jamais vu de concerts métal de leur vie ! Un triple rappel (le batisseur de cathédrales/le roman noir/1666 theatre bizarre) a clos 1H30 de quasi-perfection instrumentale, de paroles recherchées malgré l'étroitesse de la scène qui a visiblement pas mal géné les musiciens. MISANTHROPE remonte largement dans mon estime, ça m'apprendra à m'arrêter à de bêtes détails. Promis, je recommencerais plus...

-mail
Last updated: 31 October 2001