Misanthrope
GB
English


Concert of May 8th 1999
Le Splendid, Lille
.

Chronique par André Pires (pires@wanadoo.fr)
Ce soir du 08/05/99 Misanthrope donne son deuxième concert dans la capitale nordique du metal français, Lille. Et par la même occasion le groupe enregistre le concert dans le but de sortir un live. Et, peut-être pour cette raison, le groupe a offert une prestation tout bonnement PHENOMENALE.

Comme depuis le début de la tournée le concert débute par un 'Matador de l'Extrême' brutal, suivi de 'Courtisane Syphilitique', magistral. Le public du nord semble aprécier Misanthrope et répond furieusement aux 'Allez Lille' de S.A.S de l'Argilière. 'L'Ecume des Chouans', 'Futile Future', 'Total Eclipse Chaos', '1666 Theatre Bizarre' s'enchaînent a toute allure.
Une courte pause au cours de laquelle est diffusée l'intro du dernier album permet au groupe de souffler avant de revenir sur 'Misanthrope Necromancer' toujours aussi énergique comme si le concert débutait à peine.

Le son tout particulièrement soigné a permis a tous les musiciens de montrer leur immense talent. Xavier , le guitariste récemment recruté, a pu ainsi démontrer que sa présence au sein n'était pas usurpée : très énergique sur scène il assure aussi bien la rythmique que quelques solos (tapping quand tu nous tiens). Le clavier de Bénédicte a bénéficié aussi d'une bonne place qui a permis de retranscrire les ambiances particulières de morceaux tels que 'Le Roman Noir' joué en rappel. Le seul regret vient de la voix de S.A.S. qui se place parfois sur un registre légèrement plus aigü que l'original : ça donne une dimension différente à certains morceaux, mais sur d'autres on attend sa bonne grosse voix. Rien à signaler pour Jean-Jacques, Alexis et Jean-Baptiste (Poquelin? called Molière) qui assurent tout simplement.

Visuellement Misanthrope me rappelle Sabbat avec des croisements et décroisements d'un coté à l'autre de la scène de chevelures agitées dans tous les sens : difference les morceaux de Misanthrope sont autrement complexes et pourtant interpretés sans faille. S.A.S. a encore offert une douche de champagne aux premiers rangs du public : ultime raffinement pour un groupe subtil dans un monde de brutes.

Cette fois c'est évident Misanthrope maîtrise réellement l'art de la scène. Il maîtrisait déjà l'art de la composition : que demander de plus. Que le groupe nous offre de superbes albums et de concerts tels que celui-ci jusqu'en 2666 (c'est peut-être un peu trop quand même). Rendez-vous le 29 Mai à Evry pour une première partie de Gamma Ray, Angra et heavy-metal ltd qu'on espère quand même pas trop courte.

Je laisserai le mot de la fin à S.A.S. de l'Argilière :
REBELLION AND MISANTHROPY

-mail
Mise à jour: 15 Octobre 1999