Misanthrope
FR
Français


Article
Transit Magazine
.
Misanthrope est le groupe français qui monte qui monte! Après avoir écouté leur dernière production 'Immortel' je voulais absolument m'entretenir avec SAS de L'Argilière (vox) voici ce que cette très charmante personne avait à me dire...

On remarque une très nette progression musicale par rapport à vos anciens albums... Cela c'est t'il fait de façon naturelle, ou avez vous planifié en quelque sorte cette évolution musicale ?
Tout c'est fait très naturellement. L'album est très homogène et a été composé en trois phases distinctes. Ca a été une écriture et un style musical en groupe qu'on a partagé, c'est pour ça que c'est si riche, car on a souhaité que chacun écrive une chanson, on a essayé au minimum d'écrire une chanson à deux, trois ou même tous les cinq l'album et ça c'est fait de fil en aiguille. On a pas mal composé après la tournée (donc à partir de avril-mai-juin 99) , après on a abandonné la composition pendant trois mois vu qu'on a enregistré les inédits de 'Recueil d'Ecueils', on a bossé sur le concert avec Cradle Of Filth, et après on a repris quatre mois jusqu'à avril où on a enregistré l'album. Mais tout a été très naturel. Je pense que Misanthrope devait aller de l'avant, les grosses progressions à mon avis c'est au niveau de la guitare (les solos) et au niveau du clavier orchestral qui est vraiment somptueux cette fois ci.

Comment s'est déroulé l'enregistrement ? Comment se passe une journée en studio pour Misanthrope?
Déjà il n'y a pas de journée car on essaie de travailler en continuité, sans qu'il y ai de grosses interruptions, on se relaye pour essayer de pas perdre de temps même quand c'est l'obscurité totale (rires). C'est vrai qu'au ptit matin on dort (rires). Une journée... C'est un peu difficile, mais, on commence vers dix heures/midi et puis on fait des prises jusqu'à cinq, six heures, on s'arrete ensemble, on essaie de manger ensemble. Ca c'est important, ça fait des pauses, même avec Fredman, ça permet d'échanger des idées... Donc après ce break, on travaille jusqu'à trois/ quatre heures du matin.

Revenons à cet aspect de composition de groupe, je sais que tu es guitariste, as tu participé de cette façon à la composition ?
Oui tout à fait, c'est un album commun... L'album a été "principalement" composé par Jean-Baptiste Boitel, c'est pour ça qu'on dit souvent que c'est son album... Mais oui, j'ai composé aussi sur cet album. De toute façon j'étais l'unique compositeur de Misanthrope jusqu'à 'Visionnaire', et c'est vrai que sur 'Libertine' Jean-Baptiste avait commencé à mettre sa patte, il y a sur 'Visionnaire' des riffs de Jean-Baptiste qui sont mélangés aux miens et c'est vrai que sur cet album je leur ai laissé un maximum de place, j'ai voulu me concentrer sur le chant. Et c'est vrai que de prendre un second guitariste soliste ça permet aussi de travailler sur d'autres choses.

Il est assez jeune ce guitariste non ?
Tout juste!! Il a dix ans de moins que moi (rires). C'est assez paradoxal mais ça donne la fraicheur au groupe. Misanthrope n'est pas un vieux groupe, il y a des membres qui ont à peine vingt trois ans. Lui il a vingt et un an je crois. Il est rentré dans Misanthrope quand il avait dix huit ans, et bon quand t'écoute ses solos c'est à pleurer.

Tes parties vocales sont super variées sur 'Misanthrope Immortel' , cela a t il été dur pour toi d'en venir à bout ?
En fait honnetement, le chant a été plus facile à enregistrer que sur 'Libertine' où vraiment là en studio j'avais lutté. Bon j'ai mis autant de temps, donc ça a pas été plus vite, mais on savait ce qu'on voulait et ça c'est très bien passé. En plus ils m'ont laissé faire quelques chants un peu plus originaux, il y a un peu de chant plaintif, un peu de chant clair, alors que c'était de la voix death advitam aeternam sur 'Libertine'. Là y a un peu de chant black, y a un peu de tout. C'est Misanthrope, c'est le chant de SAS de L'Argilière. Donc ça c'est fait plus relax, la chanson 'Nuit Androgyne' je l'ai faite d'une traite, une fois le chant clair, une fois le chant death.

Nous changeons totalement de sujet, quelle interpretation fais tu de la pochette ?
La pochette c'est le tourbillon de l'immortalité qui est une incantation gauloise (dans l'ancienne Gaule) pour l'immortalité. On retrouve ce thème sur le morceau 'La Momie de Marianne'. Donc il y a toute une alchimie et des techniques rituelles et ritualistes gauloises. Ouais, c'est le tourbillon avec ces mains qui le construisent. T'as ce mélange entre le mannequin, les mécaniques des roues et ces mains qui construisent l'être immortel. C'est Severine d'Holy records qui s'occupe de nos pochettes depuis le début, et elle fait un boulot vraiment incroyable. C'est le membre visuel du groupe.

L'album doit sortir en français et en anglais ?
C'est à peu près ça l'idée, donc t'as la version française qui sort en digipak limité avec trois chansons supplémentaires, tous les morceaux sont en français, enfin, neuf sont en français, et quatre en anglais. Et sur la version internationale, tous les morceaux sont en anglais sauf trois. Il y a un morceau en plus sur la version anglaise.

Pour toi être un groupe français, avantage ou inconvénient ou quelque chose entre les deux ?
Quelque chose entre les deux. Misanthrope c'est le symbole metal de la France parait il.On en est très très fiers. A l'étranger on est français donc on représente la France, ses qualités, ses défauts. De toute façon c'est ni un avantage ni un défaut, c'est quelque chose qui est permanent et qui est inchangeable (rires). On se pose pas trop cette question. On a vu qu'au Japon 'Libertine' a fait un carton, chez nous ça marche très fort, en allemagne ça passe bien. Au vu de nos album on peut dire qu'on fait ça pour un public francophone ou pour les amoureux de la culture française. C'est vrai que c'est ciblé. Pour les autres qui peuvent pas rentrer dans la dialectique de Misanthrope, ce qui se passe dans nos textes, la poésie du XVIIème siècle... C'est ça qui est génial dans 'Immortel' c'est que la musique est devenue aussi importante que les textes et on a tous fait ensemble quelque chose de très très beau.

Continuons sur la France, que penses tu de la scène metal en France ?
Ca bouge à mort!!! C'est pas compliqué quand les labels signeront des groupes français ça fera avancer les choses. Holy a avancé avec Misanthrope, Sup, Division Alpha, Elend, Stillvolk, Osmose s'y met avec Seth et Anorexia Nervosa... Adipocère avait ses groupes à une époque, bon il en a pas fait grand chose (rires). Season of Mist aussi avec Syrinx, il a fait emerger Seth et Anorexia. Tant qu'il y aura des gros labels comme Nuclear Blast et Century Media qui se refusent systématiquement à signer un groupe français... Ben c'est un peu dommage quoi.

Quand peut on esperer vous voir burler les planches ?
En Mars si tout va bien... Mais comme rien ne se passe jamais bien (rires). Pour l'instant c'est à confirmer.

Merci pour cet interview bien sympatoche, as tu un p'tit kekchose à dire aux lecteurs qui ne sont pas illétrés ?
Merci pour le soutien, écoutez notre nouvel opus, il est interessant, ils seront pas deçus... Pis venez nous voir sur scène quand on joue, c'est assez rare donc on fait des trucs spéciaux.

Florent
-mail
Last updated: 10 November 2000