Misanthrope
GB
English


Article
Hard N' Heavy - Janvier 1999
.

Misanthrope

La Flamme Savante

La saga d'Alceste (alias le Misanthrope) et Necromancer (alias Philippe Courtois de L'Argilière), l'auteur et metteur en scène des oeuvres du groupe Misanthrope, se poursuit. Cinq album et l'éternel voyageur continue son périple. Entretien avec un démiurge...

C'est bien évidemment en sa magnifique propriété du Plessis-Robinson que S.A.S. Courtois de l'Argilière nous fait l'immense honneur de nous recevoir après un long périple en chaise à porteurs. C'est avec soulagement que nous acceptions quelques rafraîchissements après ce long parcours semé d'embûches. Notre hôte, aussi aimable que majestueux, s'enquiert de la qualité de notre voyage puis nous invite à s'installer dans le grand salon de son château, afin de nous accorder un entretien totalement exclusif. Le sujet en est, bien sûr, le nouvel album de Misanthrope, Libertine Humiliations, dont il est, comme à son habitude, le concepteur autant que l'auteur. Mais sans son immense modestie, le grand homme tient à rectifier de fait: " Si je m'occupe effectivement de l'aspect "extérieur",visuel, de Misanthrope, ainsi que de la totalité des textes, c'est Jean-Baptiste Boitel, notre guitariste qui compose la plupart des musiques. Et c'est Jean-Jacques Moréac qui est en charge des arrangements." Ah oui, le fameux Jean-Jacques Moréac, dont la basse étoile filante a donné le tournis à plus d'un auditeur sur l'album précédent, Visionnaire.

CONTROLE TECHNIQUE
Mais qu'est-il donc advenu de Sergio Gruz, le pianiste romantique qui savait si bien ornementer le metal parfois fort dru de Misanthrope? "Sa carrière internationale de musicien ne lui conférait pas la stabilité nécessaire à une parfaite intégration dans le groupe", nous conte-t-on alors. "Il n'a de toute façon jamais été qu'un musicien de session, rémunéré en tant que tel. Il faut admettre que son apport a été non négligeable sur Visionnaire, même si Jean-Jacques était derrière lui. Sa présence nous avait permis de suppléer au départ d'Alexandre d'Elend après 1666... Theatre Bizarre. Mais dès les séances de pré-production du nouvel album, nous avons senti que sa présence n'était pas indispensable, étant donné l'orientation beaucoup plus "guitares" que nous voulions donner à ce disque. Tout est beaucoup plus contrôlé sur Libertine Humiliations. Nous voulions un album plus metal, plus concis qui ne parte pas dans toutes les directions comme le précédent. Tout le monde sait que Misanthrope peut être très grandiloquent, très théâtral. Visionnaire l'a prouvé. Cette fois, c'est un Misanthrope "poing dans la gueule" que nous voulions montrer." Enregistré dans les même conditions que son prédécesseur semble-t-il... "Tout à fqit. Au studio Fredman, à Göteborg, en Suède. Avec Fredrik Nordström, le producteur d'In Flames et Hammerfall et toute l'équipe qui avait travaillé sur Visionnaire." Mais Notre Hôte tient à mettre les choses au point: "Visionnaire, c'était un peu Misanthrope lâché au pays du metal à l'échelle internationale. Libertine Humiliations a été réalisé de manière à la fois plus contrôlée et plus minutieuse, plus détaillée. Fredrik a plus tenu le rôle d'ingénieur du son que de producteur. C'est Jean-Jacques qui est notre chef d'orchestre, qui a enregistré le disque en nous donnant les directives qui lui semblait adéquates. Il est aussi un peu le metteur en scène et le chef de la troupe."

MIROIR DE L'IMAGINAIRE
Libertine Humiliations offre donc à l'amateur un Misanthrope encore plus venimeux que les albums précédents. Mais qu'arrive-t-il à ce pauvre Alceste, revenu à priori sain et sauf de son voyage en 2666? "Bien des misère, mon ami, bien des misère... Bon. Devant le peu d'enthousiasme à révéler les péripéties de son héros, nous nous risquâmes alors à disserter sur le succès du groupe à l'étranger, notament au Japon. Il semblerait que la réussite de Misanthrope tiennent essentiellement à deux choses, hors la qualité musicale comme nous l'explique Notre Hôte: "D'abord le fait que nous chantions en français des textes qui sont d'inspiration locale, qui ne tente pas de reproduire les clichés anglo-saxons. Ma voix possède une consonnance qui étonne les étrangers lorsque je chante en français. Ensuite nous projetons une image de notre culture qui est celle que les autres pays sont habitués à voir: le luxe, la culture, les femmes, le champagne. Nous ne sommes en fait qu'un miroir de l'imaginaire et de la fantasmatique des autres peuples." Well done, my friend. Anyway, il est temps pour nous de nous éclipser, le Seigneur de ces lieux ayant maintes affaires urgentes à régler. Nous aurons ainsi le privilège de traverser le périphérique en chaise à porteur. Un bonheur exceptionnel et raffiné. Un peu de Misanthrope en quelque sorte.

Misanthrope les dates clés

1666
Création au Théatre de la Comédie Française du Misanthrope, pièce en vers dûe à la plume de Jean-Baptiste Poquelin, dit "Monsieur de Molière".

1966
Naissance de Philippe Courtois de l'Argilère, dans l'esprit duquel se réincarne, très vite, l'âme du Misanthrope.

Décembre 1998
Sentant que la fin du monde est pour bientôt, Misanthrope livre sa cinquième et ultime (?) oeuvre, Libertine Humiliations.

2666
Malheureusement pour eux, Alceste, le Misanthrope, et son disciple S.A.S de L'Argilière, sont transportés en une époque ô combien difficile.

Manuel RABASSE
-mail
Mise à jour: 6 Février 2000